Blog

Le journal d'un professeur de photographie

A toutes fins utiles, je publie ici les grilles horaires à télécharger en PDF de la section « TECHNICIEN EN PHOTOGRAPHIE » et « DESSIN VECTORIEL – ILLUSTRATOR » ainsi que les liens qui conduisent vers le site de notre établissement scolaire.

DOSSIER PEDAGOGIQUE TECHNICIEN EN PHOTOGRAPHIE

PROGRAMME DESSIN VECTORIEL ILLUSTRATOR

Pour toutes infos complémentaires, vous pouvez pendre contact avec l’établissement ou poser vos questions via le formulaire de contact présent sur ce blog.

Rendez-vous à la rentrée !

HORAIRE COURS 1ère Année

HORAIRE COURS 2eme Année

DESSIN VECTORIEL ILLUSTRATOR

Pour plus d’informations sur le cours de DESSIN VECTORIEL SOUS ILLUSTRATOR, je vous invite à jeter un oeil sur l’article dédié ci-dessous.

Le Cours de Dessin Vectoriel « ILLUSTRATOR » session 2019-2020

Bonjour à tous,

Je suis heureux de vous annoncer l’ouverture dès le 13 novembre 2019 à la Promotion Sociale de Jemappes, d’une nouvelle session de formation au Dessin Vectoriel sous Illustrator

Sont organisés, deux modules de formation de respectivement 80 périodes (Initiation) et 40 périodes (Perfectionnement) qui délivrent en fin de cursus des attestations de réussite officielles de l’Enseignement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles Enseignement).

Principalement en atelier pratiques, les cours ont lieu le mercredi après-midi de 13 h à 16 h 30 du 13 novembre 2019 au 18 juin 2020.

Axés sur les bases du dessin vectoriel combinées aux photographies et mises en pages etc. ce cours s’adresse à celles et ceux qui sont intéressés par tout ce qui touche au domaine du graphisme au sens large du terme (infographie, prépresse, web design etc.).

Aucun pré-requis en dessin n’est nécessaire pour suivre cette formation.

Combiné à Photoshop, ce cours est complémentaire et constitue un prolongement parfait pour celles et ceux qui veulent aller encore plus loin.

Au programme :

– Présentations pré-presse et photographie.

– Conception de logos, packaging, flyers, affiches, dépliants, cartes de visite, motifs, visuels pour entreprises, filets de dégradés, 3D, bandes dessinées etc.

– Dessin assisté par l’ordinateur, gestion de la perspective à 1, 2 ou 3 points de fuite.

– Mise en page/typographie, habillage des textes, masques.

– Présentations multimédia : web, diaporama, galeries etc.

– Photographie en studio et post production des images sous Photoshop.

– Préparations pré-presse, calibrations, modes colorimètriques.

– Et bien d’autres choses encore …

Pour infos pratiques visiter le site de l’IEPS JEMAPPES-QUIEVRAIN ou me contacter directement via mon adresse E-mail : samuel.delcroix@iepsjemappes.be

Quelques exemples ci-dessous :

Au coeur de l’été, quelques uns de mes étudiants, un assistant vidéaste et moi-même, nous nous sommes investis dans une activité photographique avec une musicienne.

Une rencontre dans un lieu magique a été organisée avec Marie Franquet de Sawadi bien-être et pour l’occasion, une vidéo a été tournée…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=NEbO7QQzboo&w=700&h=394]

Ma série de 6 images au sténopé réalisée le 31 décembre 2017 lors de la dernière marée à la tombée dernier jour de l’an.

Primée lors du 20e Grand Prix Photographique Georges Berteloit 2018, j’ai obtenu le 2e prix.

L’exposition est visible au Centre Culturel Georges Berteloit de la ville d’Antoing jusqu’au 27 Mai 2018 tous les jours de 15 à 18 heures (fermée lundi 21 – Pentecôte)

La série entière est visible sur mon site :

http://www.samueldelcroix.be

« Allégorie du Li Crochon ».

Beaucoup de personnes qui visitent « De tous mes yeux », mon exposition à la Maison de la Mémoire de Mons, (jusqu’au 25 février 2018) sont intriguées par la série en 3D. Voici donc l’histoire :

Il y a quelques années, le village de Falaën ; sa confrérie du Li Crochon, les autorités et les acteurs culturels locaux ont décidé d’inviter via un appel à projets des artistes plasticiens pour créer un événement du genre parcours d’artistes dans le village.

J’ai remis un dossier de candidature et ai été sélectionné avec une dizaine d’autres artistes. Dans l’appel à projets, il était indiqué que les projets sélectionnés seraient exposés durant plusieurs mois à l’extérieur et inauguré lors de la fête du Li Crochon.

Dans un premier temps, en amont, j’ai proposé aux villageois, via des annonces dans les journaux locaux, des courriers dans les boites aux lettres de venir les photographier dans leurs domiciles et de réaliser des images en relief qui seraient ensuite exposées dans des caissons lumineux à proximité de leurs habitations.

Je n’ai obtenu aucune réponse.

J’étais donc un « peu » déçu, pour ne pas dire en colère.

Bref, j’ai quand même décidé de poursuivre le projet et je me suis laissé aller.

Je me suis « vengé » en photographiant leurs façades, leurs rues et en supprimant toutes les fenêtres et toutes les portes, j’ai décidé symboliquement de les enfermer dans leurs habitations…

Ensuite, j’ai imaginé que je ferais venir des animaux un peu étranges et menaçants (des grandes peluches photographiées en studio) et ces petites mains (de poupée) que l’on voit sont en quelque sorte les mains d’un enfant somnambule qui s’approchent naïvement de ces animaux pour les toucher, les caresser…

Si vous avez été attentifs, tout au long de mon exposition on voit à plusieurs reprises des gens qui dorment. Ces images surréalistes et oniriques entrent en résonnance avec ces personnes assoupies qui rêvent peut-être aux scènes qui se déroulent dans les rue de Falaën.

Le titre « Allégorie du Li Crochon » a été choisi pour évoquer la fête au village durant laquelle les habitants se rassemblent dans la cour du château pour participer (ou supporter) les mangeurs lors du concours du plus grand mangeur de Li crochon.

Le Li Crochon :

En dialecte régional, « Li crochon » était pour les anciens la première et la dernière croûte de pain, tartinées de fromage et chauffées au feu de bois. Ce mets aujourd’hui modernisé est devenu un petit pain évidé garni généreusement de jambon, de fromage de Maredret et de crème fraîche, le tout passé au four.

Note : Pour profiter de la 3D, il faut chausser les lunettes rouge/bleu adaptées.

1 11 12 13 14 15 17