Blog

Le journal d'un professeur de photographie
Saul_Leiter_Chapeau
© Saul Leiter « Kutztown » 1948

Cette semaine, c’est le mot « CHAPEAU » qui est sorti du chapeau !

Pour l’illustrer, j’ai choisi une photographie de Saul Leiter réalisée en 1948 à Kutztown (Pennsylvanie).

Très présents dans l’œuvre de Saul Leiter, on pourrait presque regrouper toutes les photographies dans lesquelles on trouve des chapeaux et en faire un livre ! (suite…)

turquie-kalkan-1994-martin-parr-magnum-photosLe temps des vacances est arrivé et avec lui l’envie de bouger, d’aller voir ailleurs pour faire le plein d’images !

C’est le mot « TOURISME » qui est proposé et pour l’illustrer j’ai choisi l’étonnante photographie de Martin Parr prise en Turquie en 1994.

C’est une image emblématique qui caractérise le tourisme (une certaine forme) avec pertinence et ironie. On y voit un touriste occidental habillé de façon décontractée qui chevauche une monture. Un guide local les accompagne. Deux mondes se côtoient, celui aisé et supérieur du touriste et l’autre plus modeste du guide. Deux échelles, deux plans. Celui du riche et l’autre, du pauvre. (suite…)

" Elisabeth & moi 1933 " © André kertesz
 » Elisabeth & moi 1933 « 
© André kertesz

Marathon Photo – Le retour !

Avec ce 25e OPUS, le Marathon qui compte 50 défis répartis en une année, a atteint le mi-parcours.

Il avait commencé avec le mot « DÉBUT ».

J’ai tenté de trouver un mot significatif pour marquer le franchissement de ce cap et un mot s’est tout naturellement imposé à moi, c’est le mot « MOITIÉ »

Pour l’illustrer j’ai choisi « Elisabeth et moi 1933 » une image d’André Kertesz, photographe d’origine hongroise

Voici un portrait surprenant au cadrage inhabituel ; une moitié de visage, une épaule, une main extérieure, pas n’importe laquelle mais celle de l’auteur de l’image. C’est un autoportrait (on l’apprend grâce au titre) car l’auteur se met en scène de façon anonyme. Il nous présente la moitié du visage d’Elisabeth, sa moitié dans la vie, sa femme qu’il a épousée en 1933 et il s’introduit dans le cadrage en posant subrepticement sa main sur son épaule. Sa main devient alors très présente. En terme de surface elle occupe à peu près le même espace que celui occupé par le visage. Les deux éléments s’équilibrent l’un l’autre et la composition aux deux personnages coupés tient la route ! (suite…)

Harry Callahan_03
« Weed against sky » © Harry Callahan

Cette semaine, c’est le mot « MINIMAL » qui est proposé et pour l’illustrer j’ai choisi « Weed Against sky » une photographie de Harry Callahan tirée de sa série « Elemental Landscapes » qu’il réalisa à Chicago dans les années 1950 ; en français « mauvaise herbe contre le ciel » de la série « paysages élémentaires ».

(suite…)

Le Marathon Photo.

Suite aux demandes qui me sont faites par plusieurs personnes qui souhaitent rejoindre le Marathon, je replace ici dans ce nouveau blog, le « règlement » et les consignes.

Ce texte a été publié le 03 janvier 2016 lors de l’ouverture.

Bonjour à toutes et tous,

Via mon groupe Facebook « Les élèves de Sam » j’organise un marathon photo qui a commencé la semaine dernière et qui va durer 1 année entière.

N’hésitez pas à le rejoindre

Voici sa description :

Le Marathon photo 2016 (description & règlement).

  • Le marathon est un concours gratuit et il est créé dans le but de motiver les participants à s’investir dans un travail photographique de longue haleine. C’est un challenge pour celles et ceux qui veulent aller plus loin en s’accomplissant dans une démarche artistique sérieuse, enrichissante et innovante.
  • Le marathon dure un an, il commence le dimanche 03 janvier 2016 pour s’achever le 31 décembre 2016. Il est réservé aux membres du groupe Facebook « Les élèves de Sam » et il compte 50 missions réparties selon une cadence précise ; chaque semaine, une nouvelle mission est proposée.

Une liste de 50 mots a été établie. Elle reste secrète.

  • En début de chaque semaine de l’année, le défi sous forme d’un mot nouveau est dévoilé et annoncé dans une publication sur le mur du groupe. Les thématiques en rapport avec les mots sont nombreuses et diverses. Elles sont variées, inattendues, originales, surprenantes, très précises ou en revanche très ouvertes. Elles ont des sens multiples et elles vont tous azimuts :
  • Lieux
  • Evénements
  • Humains
  • Objets
  • Paysages
  • Vie quotidienne
  • etc.
  • Chaque participant s’inscrit via un courrier (voir adresse ci-dessous) et rejoint le marathon quand bon lui semble.

Il participe à son rythme.

Il peut relever tous les défis ou au contraire ne choisir que ceux qu’il décide de relever.

Il envoie UNE SEULE photo en rapport avec le défi auquel il a participé et ceci à n’importe quel moment mais dans les délais impartis (limité au 31 décembre 2016). Pour l’exemple : Une photographie réalisée dans le cadre de la mission n°7 (septième semaine) peut très bien être envoyée 6 mois après son lancement c’est à dire au moment de la 30e mission…

Le participant peut demander à l’administrateur du marathon de retirer à tout moment une photo pour la supprimer ou pour la remplacer par une autre, il veillera toutefois à ne pas solliciter l’administrateur à tout bout de champs pour effectuer des changements intempestifs…

  • Chaque photographie envoyée doit être inédite, propriété de l’auteur et correctement nommée (voir plus bas). Les images doivent être produites dans la durée du marathon àen 2016. En cas de doute, un contrôle via les métadonnées permet de vérifier et sa provenance et sa date de création. Toute image contrevenante est automatiquement éliminée.
  • Les images du marathon ne sont pas publiées sur Facebook car sur cette plateforme, les images mises en ligne sont fortement dégradées.

Il contient les albums hebdomadaires qui renvoient aux noms des missions.

Au fur et à mesure de l’avancement du marathon, les arrivages viennent alimenter les albums et les participations sont comptabilisées.

  • L’administrateur se charge lui-même de mettre les photos en ligne dans l’album correspondant au défi pour autant qu’elles respectent les conditions de participation (Voir plus pas).
  • Dès qu’il a accompli un certain nombre de missions, le participant au marathon reçoit une distinction sous forme d’étoile. La première étoile est attribuée dès que 10 missions sont accomplies.

A partir de 20 missions accomplies, la deuxième étoile est attribuée et ainsi de suite jusque 50 ; la consécration suprême (5 étoiles).

Afin de suivre l’avancement du marathon, des infos sont régulièrement publiées dans le groupe « Les élèves de Sam » et des renvois vers le Flickr sont proposés. Le compte ouvert est public. Tout le monde peut donc voir les photos de tout le monde.

  • Au terme du marathon, un jury composé de professionnels de la photographie se réunira pour dégager le meilleur de chaque mission et désigner les lauréats. Un livre/catalogue + un coffret collector des meilleures images sera proposé à la vente en tirages limités et une exposition organisée en 2017 (lieu à déterminer).
  • Il va sans dire que plus le nombre de participations est important, plus les chances de se retrouver dans le palmarès sont nombreuses.
  • Afin de garantir l’anonymat, chaque participant emprunte obligatoirement un pseudonymequ’il communique à l’administrateur, président du concours (moi). Il envoie l’image de sa mission (en 1500 Pixels maximum – Hauteur ou Largeur) à l’adresse suivante : marathonphoto2016@gmail.com en indiquant dans le nom du fichier son pseudonyme et le nom de la mission. Exemple : calimero_quelquechose.jpeg

Chaque participant garde précieusement une version de son image en haute définition pour le cas où il est sélectionné pour le catalogue, le coffret et/ou l’exposition.

Les images peuvent être post-traitées dans les logiciels appropriés mais on privilégiera toutefois la pureté. Les photomontages sont proscrits et les effets tapageurs (vignettages, filtres etc) fortement déconseillés.

Considérant que le contenu d’une image est Sacro-Saint, aucune signature ne viendra polluer l’image. Les bords, cadres et effets de contours sont interdits.

Aucun courrier concernant les images n’est échangé. Chaque participant prend ses responsabilités en envoyant les images de son choix.

La participation au marathon est gratuite mais les frais de tirages pour l’exposition, le coffret seront toutefois pris en charge par les participants lauréats/exposants.

Le livre publié pour l’occasion sera en partie financé collectivement par ceux-ci (au pro rata du nombre d’images sélectionnées et publiées) mais aussi par des sponsors potentiels (à trouver). Il sera mis en vente avec l’espoir de récupérer les investissements et peut-être dégager des bénéfices 😉

Des récompenses seront attribuées aux 3 premiers lauréats (stages, cours particuliers, cadeaux etc.) et des certificats de participation seront délivrés à tous les participants (à partir de 10 participations).

Le jury récompensera les participants qui ont été réguliers et qui ont proposé tout au long du marathon un regard singulier, personnel et innovant. Sachant que l’objectif final est une exposition et qu’un espace précis regroupant les images d’un même participant lui sera attribué personnellement dans l’exposition, il est recommandé de garder une certaine cohérence dans les propositions tout au long du marathon.

Bonne chance !

Note : il est possible que ce règlement soit amendé si des éléments doivent être supprimés, modifiés ou ajoutés.

Samuel

1 14 15 16 17